Moodle

You are not logged in. (Login)

Skip Main MenuSkip Online Users

Online Users

(last 5 minutes)
None
Skip Paiement - Scolarité

Paiement - Scolarité

A l'attention de tous les étudiants
Pour le paiement de vos frais de scolarité, seuls les deux modes de paiement suivants seront désormais acceptés et pris en compte :

Le paiement "en main propre" au siège de l'ESMI à Ouagadougou (Secteur 15)

Le paiement par virement dans l'un des comptes bancaires suivants de l'ESMI (Dans ce cas n'oubliez pas de scanner le reçu et de nous l'envoyer par mail à l'adresse baptistesed@yahoo.fr) :

N° Compte BOA : 01420670008

N° Compte ECOBANK : 0001321729454301
Skip Calendar

Calendar

Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
      Today Wednesday, 1 June 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30   
Skip Recent Activity

Recent Activity

Activity since Monday, 30 May 2016, 07:21 AM

Nothing new since your last login

Skip Actualités - Le Monde

Actualités - Le Monde

A la une – France 24 - L’Actualité Internationale 24h/24

CFADESMI
Bienvenue dans la famille des étudiants du CFADESMI de l’Ecole Supérieure de Microfinance Internationale à Ouagadougou (BURKINA FASO).

Merci d'avoir fait confiance à notre institution! Pour sûr, votre choix sera récompensé.

Course categories

TRONC COMMUN L113
TRONC COMMUN L216
TRONC COMMUN L39
TRONC COMMUN M14
TRONC COMMUN M26
BANQUE-MICROFINANCE

Banque et Microfinance - L16

Banque et Microfinance - L26

Banque et Microfinance - L38

Microfinance - M18

Microfinance - M29
COMMUNICATION D'ENTREPRISE

Communication d'entreprise L14

Communication d'entreprise L25

Communication d'entreprise L3

Communication d'entreprise M1

Communication d'entreprise M2
FINANCES-COMPTABILITE

Finances et comptabilité -L16

Finances et comptabilité - L25

Sciences et Technique Comptable - L38

Comptabilité - Contrôle et Audit M17

Comptabilité - Contrôle et Audit M210
MANAGEMENT DES PROJETS1

Management des projets L38

Management des projets M110

Management des projets M29
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Gestion des ressources humaines L16

Gestion des ressources humaines L28

Gestion des ressources humaines L39

Gestion des ressources humaines M17

Gestion des ressources humaines M29
MARKETING ET GESTION COMMERCIALE

Marketing et gestion commerciale - L17

Marketing et gestion commerciale - L29

Marketing & Communication - L38

Marketing & communication - M19

Marketing & communication - M211
MINES-CARRIERES

Mines et carrières - L18

Mines et carrières - L25

Mines et carrières - L38
SECRETARIAT DE DIRECTION BUREAUTIQUE

Sécretariat de direction bureautique L17

Sécretariat de direction bureautique L23

Assistant (e) de direction bilingue L37
SYSTEME D’INFORMATION INFORMATISE ET RESEAUX

Système d'information informatisé et réseau L15

Système d'information informatisé et réseau L214

Système d'information informatisé et réseau L36

Système d'information informatisé et réseau M1
TRANSPORT-LOGISTIQUE

Transport et logistique - L18

Transport et logistique - L211

Gestion logistique et transport - L310

Transport et logistique - M17

Transport et logistique - M28
COURS POUR LES AUDITEURS LIBRES10
COURS ARCHIVES6

L127

L217

L329

M138

M225

Drapeau

L' Ecole Supérieure de Microfinance a été créée pour VOUS, TRAVAILLEURS DU SECTEUR PUBLIC, PRIVÉ ET INFORMEL. Visitez-nous et inscrivez-vous! Vous êtes les bienvenus!

Cécile Ki
Promotrice de l'ESMi
Skip LoginSkip Upcoming Events

Upcoming Events

There are no upcoming events
Skip Activities

Activities

Skip Actualités - Autour du Burkina Faso

Actualités - Autour du Burkina Faso

  • Les élus nationaux de la 7e législature du Burkina Faso ont clos les activités parlementaires de leur première session ordinaire, le lundi 30 mai 2016 à Ouagadougou. Le bilan est jugé positif, mais les députés pourraient légiférer à nouveau sur une deuxième loi de finance rectificative en session extraordinaire dans les jours à venir. Le président de l'Assemblée nationale a rangé momentanément son « marteau ». En effet, Salifou Diallo a sonné la fin de la première session ordinaire de la 7e législature, le lundi 30 mai 2016 à Ouagadougou.


  • Le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) a animé une conférence de presse, le lundi 30 mai 2016, à Ouagadougou. Il s’est prononcé, à l’occasion, sur l’issue des municipales et d’autres points de l’actualité nationale. Pour le Chef de file de l’opposition politique (CFOP),  « les violences et les tentatives de fraudes massives », qui ont émaillé les élections municipales du 22 mai 2016, traduisent « un grave recul démocratique » au Burkina Faso. Le CFOP a fait ce constat au cours d’une conférence de presse animée, le lundi 30 mai 2016, à Ouagadougou.


  • A la suite de la liberté provisoire accordée, hier lundi 30 mai 2016 au président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP),  Eddie Komboïgo, Sidwaya a recueilli les propos d’Achille Tapsoba, président par intérim dudit parti. Après quatre mois de détention provisoire à la Maison d’arrêt et de correction de l’armée (MACA), le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP),  Eddie Komboïgo, a retrouvé la liberté provisoire, le lundi 30 mai 2016. M. Komboïgo avait été arrêté dans le cadre de l’enquête sur le putsch manqué du 16 septembre 2015.


  • Les membres de l'équipe gouvernementale du Premier ministre Carlos Correia limogé le 12 mai dernier refusent toujours de reconnaitre leur destitution. Ils occupent toujours le palais gouvernemental, dans la capitale, pour contester la nomination par le président du nouveau Premier ministre Baciro Dja, qui a prêté serment vendredi mais qui n'a toujours formé son cabinet. Les membres du gouvernement déchu de Carlos Correia se montrent encore combattifs et déterminés à occuper les lieux jusqu’à ce qu’il y ait une solution pacifique.


  • Journée internationale de la femme, journée internationale de la liberté de la presse ; journée internationale des droits de l’homme ; journée internationale de… Dans cette forêt de journées commémoratives pour rendre hommage à des évènements, symboliser des luttes ou promouvoir  des valeurs, il leur fallait à eux aussi une journée. En effet, le 29 mai de chaque année a été choisi depuis 2002 comme journée internationale des Casques bleus, par résolution 57/129 de l’ONU, pour « rendre hommage à tous les hommes et à toutes les femmes qui ont servi et servent encore dans des opérations de maintien de la paix des Nations unies, en raison de leur niveau exceptionnel de professionnalisme, de dévouement et de courage, et pour honorer la mémoire de ceux qui ont perdu la vie au service de la paix ».


  • Combien étaient-ils au juste hier dans les rues de Kinshasa, deux mille comme prétend la police, qui sous-entend que la manifestation a été un flop, ou deux cent mille ainsi que l’affirme l’opposition qui parle de véritable marée humaine ? La vérité est sans doute entre les deux. Mais cette querelle des chiffres, au demeurant habituelle sous tous les cieux, n’a guère d’importance. Ce qu’on retiendra surtout de cette journée qui s’annonçait comme celle de tous les dangers, c’est la dispersion des manifestants à coups de gaz lacrymogènes et d’autres joujoux de maintien de l’ordre, au motif que les marcheurs n’auraient pas respecté le tracé qui leur aurait été imposé par les autorités politico-administratives de la ville.


  • Ce sont les premiers responsables du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) visiblement satisfaits des résultats engrangés pendant les municipales qu’il nous a été donné de remarquer pendant le point de presse animé hier jeudi au siège de campagne du parti. Tout en se félicitant de leur victoire, qu’il a qualifié d’ «écrasante», Salifou Diallo, vice-président du parti au pouvoir, a raillé l’opposition, notamment l’UPC qui avait déjà choisi son maire de Ouagadougou avant même d’avoir gagné.