Moodle

You are not logged in. (Login)

Skip Main MenuSkip Paiement - Scolarité

Paiement - Scolarité

A l'attention de tous les étudiants
Pour le paiement de vos frais de scolarité, seuls les deux modes de paiement suivants seront désormais acceptés et pris en compte :

Le paiement "en main propre" au siège de l'ESMI à Ouagadougou (Secteur 15)

Le paiement par virement dans l'un des comptes bancaires suivants de l'ESMI (Dans ce cas n'oubliez pas de scanner le reçu et de nous l'envoyer par mail à l'adresse baptistesed@yahoo.fr) :

N° Compte BOA : 01420670008

N° Compte ECOBANK : 0001321729454301
Skip Online Users

Online Users

(last 5 minutes)
None
Skip Calendar

Calendar

Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
  1 2 3 4 5 6
7 8 Today Tuesday, 9 February 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29      
Skip Recent Activity

Recent Activity

Activity since Sunday, 7 February 2016, 03:41 PM

Nothing new since your last login

Skip Actualités - Le Monde

Actualités - Le Monde

A la une – France 24 - L’Actualité Internationale 24h/24

CFADESMI
Bienvenue dans la famille des étudiants du CFADESMI de l’Ecole Supérieure de Microfinance Internationale à Ouagadougou (BURKINA FASO).

Merci d'avoir fait confiance à notre institution! Pour sûr, votre choix sera récompensé.

Course categories

TRONC COMMUN L113
TRONC COMMUN L216
TRONC COMMUN L39
TRONC COMMUN M14
TRONC COMMUN M26
BANQUE-MICROFINANCE

Banque et Microfinance - L16

Banque et Microfinance - L26

Banque et Microfinance - L38

Microfinance - M18

Microfinance - M29
COMMUNICATION D'ENTREPRISE

Communication d'entreprise L14

Communication d'entreprise L25

Communication d'entreprise L3

Communication d'entreprise M1

Communication d'entreprise M2
FINANCES-COMPTABILITE

Finances et comptabilité -L16

Finances et comptabilité - L25

Sciences et Technique Comptable - L39

Comptabilité - Contrôle et Audit M17

Comptabilité - Contrôle et Audit M210
MANAGEMENT DES PROJETS1

Management des projets L38

Management des projets M110

Management des projets M29
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Gestion des ressources humaines L16

Gestion des ressources humaines L28

Gestion des ressources humaines L39

Gestion des ressources humaines M17

Gestion des ressources humaines M29
MARKETING ET GESTION COMMERCIALE

Marketing et gestion commerciale - L17

Marketing et gestion commerciale - L29

Marketing & Communication - L38

Marketing & communication - M19

Marketing & communication - M211
MINES-CARRIERES

Mines et carrières - L18

Mines et carrières - L25

Mines et carrières - L38
SECRETARIAT DE DIRECTION BUREAUTIQUE

Sécretariat de direction bureautique L17

Sécretariat de direction bureautique L23

Assistant (e) de direction bilingue L37
SYSTEME D’INFORMATION INFORMATISE ET RESEAUX

Système d'information informatisé et réseau L114

Système d'information informatisé et réseau L214

Système d'information informatisé et réseau L36

Système d'information informatisé et réseau M1
TRANSPORT-LOGISTIQUE

Transport et logistique - L18

Transport et logistique - L211

Gestion logistique et transport - L310

Transport et logistique - M17

Transport et logistique - M28
COURS POUR LES AUDITEURS LIBRES10
COURS ARCHIVES6

L127

L217

L329

M138

M225

Drapeau

L' Ecole Supérieure de Microfinance a été créée pour VOUS, TRAVAILLEURS DU SECTEUR PUBLIC, PRIVÉ ET INFORMEL. Visitez-nous et inscrivez-vous! Vous êtes les bienvenus!

Cécile Ki
Promotrice de l'ESMi
Skip LoginSkip Upcoming Events

Upcoming Events

There are no upcoming events
Skip Activities

Activities

Skip Actualités - Autour du Burkina Faso

Actualités - Autour du Burkina Faso

  • Le parquet du Tribunal militaire de Ouagadougou a animé une conférence de presse, le lundi 8 février 2016 à Ouagadougou, au cours de laquelle il s’est exprimé sur le mandat d’arrêt international contre le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, et l’état d’avancement des dossiers en cours au Tribunal militaire de Ouagadougou.


  • Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, s’est  entretenu  tour à tour, le lundi 8 février 2016 à Ouagadougou, avec le chef de la mission d’observation électorale de l’Union européenne (UE), Cécile Kyenge,  et l’administrateur suppléant pour le groupe Afrique II au sein du Conseil d’administration de la Banque mondiale, Seydou Bouda.


  • Dans les actes de viol, les auteurs ne se protègent pas souvent et ne laissent aucune possibilité à la victime d’en faire. Les victimes  sont exposées à la violence sexuelle mais aussi au risque d’une grossesse non désirée. La géographe-démographe, Nathalie Sawadogo, de l’Institut supérieur des sciences de population (ISSP) a étudié le phénomène chez les jeunes femmes, à Ouagadougou, qu’elle a présenté à la conférence internationale sur la planification familiale à Bali en Indonésie en janvier 2016.


  • L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) et sept communes du Burkina Faso ont renégocié et re-resigné, le vendredi 5 février 2016 à Ouagadougou, les contrats d’affermage qui les lient depuis dix ans. Ainsi, jusqu’en 2021, la nationale des eaux s’engage à nouveau à la gestion du service d’eau pour le compte de ces collectivités.


  • C’est un ouf de soulagement que les Burkinabè ont poussé à l’annonce de la libération de l’otage Jocelyn Eliott, l’épouse du Dr Kennett Eliott, le 6 février 2016. Pour rappel, le couple d’octogénaires australiens vivait depuis 1972 au Burkina, à Djibo, une ville septentrionale à la frontière du Mali et du Niger où il tenait un hôpital de charité, une sorte de Cour des miracles où accouraient tous les pauvres grabataires de la zone.


  • Vendredi 5 février 2016, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba était devant la Représentation nationale pour sa Déclaration de politique générale. En d’autres termes, pour engager la responsabilité du gouvernement sur le programme de son mandant, le président Roch Marc Christian Kaboré, comme l’impose la Constitution en son article 63.


  • Vendredi 5 février, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a prononcé devant 113 des 127 députés son discours de politique générale. Un exercice-marathon suivi d’une séance de questions/réponses et d’un vote de confiance, le tout sprinté sur la fin pour descendre sous la barre constitutionnelle des 8h et ne pas dépasser les 30 jours après la nomination du chef du gouvernement. Retour sur l’ambiance tantôt solennelle, tantôt détendue, d’une longue nuit à l’Assemblée.